Playboy : des couvertures recréées 38 ans après avec les mêmes modèles !

CHARLOTTE KEMP playboy

La beauté, ce n’est pas une question d’âge. Et on le réalise heureusement de plus en plus. Que ce soit avec Mercy Brewer, égérie lingerie à 57 ans, ou Lyn Slater qui, à 63 ans, est une blogueuse mode reconnue, les exemples n’en finissent pas : la beauté ne disparaît certainement pas à la première ride ! Vous en doutez quand même encore un peu ? Alors cette initiative du magazine Playboy devrait finir de vous convaincre…

CANDACE COLLINS playboy

PlayBoy, c’est “le” magazine un peu “olé-olé” que tout le monde connaît sans connaître, ne serait-ce que de nom… Et pour une initiative prônant la diversité dans la beauté, ce n’est définitivement pas vers cette publication qu’on se tournerait… Et pourtant ! Le magazine a décidé de faire un numéro spécial, dans lequel on retrouverait, 38 ans plus tard, les Playmates ayant fait la Une. Les femmes posent donc, à l’identique, à côté du cliché initial pris quand elles étaient jeunes.

LISA MATTHEWS playboy

Ce sont donc des clichés surprenants que l’on découvre. Mais surprenants dans le bon sens : les “Playmates” étaient et sont toujours belles, sexy, avec dans leurs clichés récents, une assurance et une confiance rayonnantes. Avec cette initiative, Playboy veut montrer que “la beauté n’a pas d’âge, le sex appeal n’a pas de limite et l’exubérance est éternelle.” Impossible, de toute manière, de penser le contraire devant ces images.

Renée Tenison Playboy

“Quand j’ai posé pour Playboy, il y a eu pas mal de controverse, parce que j’étais la première afro-américaine élue Playmate de l’année, et certaines femmes disaient que j’étais objectifiée. Mais j’ai répondu “Si vous êtes pro-choix, ne devrais-je donc pas avoir le choix de faire ce que je veux ?” Si je veux poser nue, je devrais pouvoir poser nue. Je vois ça comme de l’art. Ce n’est pas le cas de tout le monde, mais c’est comme ça que je le vois”, a déclaré Renee Tenison.

MONIQUE ST. PIERRE playboy

Une avancée des mentalités très intéressantes pour un magazine si longtemps et si souvent décrié. Une pointe de modernité, de diversité, qui saura sans doute éveiller la curiosité de certains…

CATHY ST. GEORGE playboy

KIMBERLEY CONRAD HEFNER playboy

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.