Iman : « La beauté Ethnique ne peut se limiter à une partie d’un mur de cosmétiques »

Quand Iman prend la parole, la rédaction approuve et souhaite faire écho à ses suggestions qui peuvent rendre la beauté accessible à toutes !

Lors d’un évènement organisé par WWD, l’ancien Top Model et actuelle femme d’affaires exemplaire, a pris la parole sur le thème de la beauté ethnique en insistant sur le fait qu’il était temps de changer les choses.

Selon Iman, « La beauté Ethnique ne peut se limiter à une partie d’un mur de cosmétiques » relayée au fin fond d’un magasin. Elle a aussi souligné le fait, que les marques et références dédiées aux femmes de couleurs, doivent se retrouver au sein de plus de lieux de ventes et ne plus se limiter à certaines villes ou quartiers de banlieue.

Une position qui insiste sur le fait que les femmes de couleurs ont un fort pouvoir d’achat et un intérêt certains pour la beauté; 2 facteurs qu’il serait temps de prendre en compte au niveau de la distribution.

Elle en a profité pour revenir sur sa propre expérience lors des débuts de la marque Iman : « C’était un no-go. Ils voulaient me placer à l’arrière, qu’ils considéraient, comme la section ethnique. J’étais totalement contre, pour la seule et simple raison, que je n’ai jamais considéré Iman, comme une marque ethnique ». Elle a aussi affirmé qu’il y avait une croissance énorme sur ce marché que les détaillants ne prenaient volontairement, pas en compte, tout en indiquant qu’elle avait des clients du monde entier,  mais qu’elle était toutefois confrontée à un problème de taille :  « Aux Etats-Unis, j’ai tout de même des clients qui n’arrivent pas à retrouver des références Iman près de chez eux », et ce malgré la demande.

Pour le dernier lancement de son fond de teint, elle a pris le taureau par les cornes, et au lieu d’un lancement classique auprès des journalistes, elle a invité 40 blogueurs afin de présenter sa dernière nouveauté. En 3 mois, c’est devenu la référence n°1 au sein de sa marque. Un joli pied de nez aux détaillants !

Un discours que l’on espère  avoir été entendu par les grands acteurs de la beauté, car nous retrouvons en France, la même problématique.

V.V

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.